La vente d’un restaurant est une opération délicate que ce soit au niveau juridique ou fiscal. Elle demande du temps et de l’énergie. Elle peut prendre au moins six mois jusqu’à un an voire un an et demi. Les raisons qui poussent un propriétaire de vendre son restaurant peuvent être diverses.

Pourquoi vendre son restaurant ?

vendre son restaurant est un grand projet dont la décision ne doit pas être prise à la légère. Mais on peut toutefois prendre cette décision importante pour de nombreuses raisons.

On peut citer :

  • se lancer dans un nouveau projet
  • avoir des difficultés financières
  • un divorce ou un départ en retraite
  • Un autre motif de vendre un restaurant peut être de ne plus arriver à s’occuper efficacement de l’établissement. Il faut donc faire appel à un prestataire compétent pour se faire accompagner dans les démarches de vente. Ce professionnel saura analyser le bilan en toute objectivité.
  • mais parfois il fait aussi savoir vendre son restaurant au bon moment,  notamment quand l’affaire est bien développée  et fonctionne bien….
  • vendre ne veut pas toujours dire « difficultés financières » ;  il vaut toujours mieux vendre quand l’affaire fonctionne que quand elle commence à décliner….Et on a tendance à l’oublier parfois !

Comment faire pour vendre son restaurant ?

Lorsqu’on a un restaurant à vendre, il faut savoir se démarquer ; on constate qu’il y a plus de restaurants à vendre que d’acheteurs potentiels. Pour ce faire, on doit tout d’abord publier une annonce attrayante et proposer un prix de vente adéquat. Dans la rédaction de cette annonce, il faut mentionner toutes les informations concernant le restaurant. On doit par exemple préciser les données financières à savoir bilan projection de rentabilité, chiffre d’affaires, EBE… Pour pouvoir attirer les clients, il faut donner des éléments précis même si la situation financière est difficile. Il faut aussi indiquer l’apport nécessaire à l’acquisition permettant de filtrer les acheteurs.

Ensuite, on doit mentionner dans l’annonce les spécificités du bail, le nombre de salariés de l’établissement et le prix du restaurant. Ce dernier doit être adapté et négociable par les acheteurs. Et enfin, il faut indiquer le motif de vente du restaurant mais surtout ajouter des photos. Ces dernières sont souvent le premier élément qui va attirer les acquéreurs potentiels. Il est donc conseillé de soigner le cadrage et la lumière. Le mieux c’est de proposer des clichés variés de jour et de nuit. Et enfin, dans la rédaction d’une annonce de vente d’un restaurant, il faut éviter les formules longues et toutes faites.