Revoir l’image de l’établissement ou de l’hotel a vendre

Effectivement, l’acheteur vous demandera des comptes  sur l’image et la notoriété de votre établissement. A propos, montez un dossier qui met en avant son historique et ses points forts financiers commerciaux et marketings. Pour cela, il faut mettre l’accent sur la fréquence de fréquentation, l’état financier, les informations sur la clientèle, la structure matérielle et immatérielle,les actions de communication ainsi que les stratégies de fidélisation et de prospection. Ce dossier doit être après appuyé par des preuves concrètes et actuarielles qui, a fortiori, permettront de convaincre plus aisément l’investisseur.

Faire les travaux d’entretiens essentiels

En parlant d’image également, revoyez l’état de l’hotel à vendre et apportez les rénovations nécessaires. Intervenez sur les essentiels comme la peinture, les équipements de base, les installations, les revêtements et les éléments de confort. Si dans l’éventualité où vous ne disposez plus des ressources financières que la réhabilitation requiert, précisez bien à l’acheteur que le bâtiment est à rafraîchir en détaillant scrupuleusement tous les travaux à faire.

Faire appel à des experts quand on a un hotel a vendre ?

Il est toujours conseillé d’approcher un expert de la cession de fonds de commerce pour converger  vers les meilleures pratiques pour un hotel a vendre . En fait, le consultant va se charger de monter d’évaluer la qualité de l’hotel à vendre pour établir après, le dossier le concernant. Concrètement, il y mettra bien  en exergue les points qui susciteront l’intérêt des acheteurs. Mais encore, il prendra en main toutes les démarches à suivre, que ce soit juridique et administrative.

Toutefois, il est vrai que c’est toujours plus intéressant d’effectuer une vente directe. Dans ce cas toutes les tâches vont vous incomber et il y aura des chances que la vente prendre du temps. Ainsi, si vous n’êtes pas à jour en matière de technique de cession et de promotion de fonds de commerce, l’idéal c’est de passer par un intermédiaire qui s’occupera de fignoler l’opération.